Le programme

 .Un programme de recherche action participatif.

 

Le programme RefLab / Refuges Sentinelles, co-piloté par le Laboratoire d’excellence Innovation & Territoires de Montagne (LabEx ITEM) et le Parc national des Écrins, vise à développer un dispositif expérimental d’observation du changement en haute montagne basé sur le refuge de montagne comme lieu de mesure, d’observation, de travail et d’échanges entre sciences de la nature et de la société, en prenant en compte à la fois les processus géophysiques, climatiques et biologiques et les pratiques touristiques et sportives.

Pourquoi les refuges ?

Ce sont des sites privilégiés :

* à la convergence des flux de fréquentation de la montagne, avec une présence humaine et des ressources rendues accessibles,

* en pleine mutation de statut, de fonctions,  ou en renouvellement de leur public,

*ont un rôle structurant  dans la fréquentation et la diversification touristiques,

* sont des objets d’étude à part entière

 .LE CONCEPT.

Co-construit en 2016 lors d’un séminaire rassemblant 70 personnes, parties prenantes du tourisme en montagne et de la recherche d’altitude, Reflab cherche à répondre aux questions de recherche définies lors de cette première rencontre. 4 axes de recherche établissent le cœur de ce dispositif transdisciplinaire.

Depuis 2017, nous arpentons les sentiers du Parc national des Ecrins et visitons les refuges partenaires afin d’accompagner les gardien.ne.s dans la mise en œuvre des protocoles de récolte des données.
 
Les connaissances et observations des acteur.rice.s du territoire sont donc croisées avec des données scientifiques dans les 4 axes de recherche et nous permettent alors de répondre aux questionnements de départ, d’établir des indicateurs pertinents sur les refuges et de valoriser nos travaux à plusieurs titres.
 

A terme, les données Refuges Sentinelles pourront-être utilisées pour répondre à des besoins opérationnels face aux enjeux territoriaux et sectoriels, à des besoins de données scientifiques en haute montagne, des besoins de contenus de formation pour les professionnel.le.s de la montagne, ou encore des besoins de supports d’éducation à l’environnement montagnard auprès des pratiquant.e.s.

 .Les Objectifs.

1/ Interroger les relations Humains-Climat-Biodiversités 

🡪 en construisant des questions croisées entre sciences de la nature et de la société

2/ Développer des méthodologies appropriées 

🡪 pour répondre aux enjeux accrus de connaissance et d’aide à la décision des espaces protégés, territoires et acteurs touristiques

 

3/ Réaliser dans la durée des campagnes
d’observation à partir d’un panel de refuges

comme lieux de recherche
et de diffusion de la culture scientifique

 

4/ Amplifier la dynamique scientifique en haute montagne 

🡪 en incitant des chercheur.euse.s à développer des études de cas et programmes  de recherche en montagne

5/ Mettre les résultats à disposition 

des professionnel.le.s de la montagne, des chercheur.euse.s, des territoires , des opérateur.rice.s touristiques et des pratiquant.e.s

 

 .LA COMMUNAUTÉ REFLAB.
La communauté des Refuges Sentinelles lors du débriefing de fin de saison 2017
La communauté des Refuges Sentinelles lors du débriefing de fin de saison 2017

 

Refuges sentinelles, ce sont des chercheur.euse.s, des partenaires institutionnels, des associations et syndicats professionnel.le.s, des acteur.rice.s du tourisme en montagne… autant  d’interlocuteur.rice.s partageant une culture de l’observation et qui font la richesse des échanges et la diversité de nos explorations. Toutes et tous sont impliqué.e.s sur la base du volontariat et sont au cœur du dispositif de la construction des questions de recherche, au débriefing de fin de saison en passant par la mise en œuvre des protocoles de recherche et d’observation sur le terrain.

 

 
 
 
 
Les refuges du réseau
 





Nos partenaires :




Les chercheur.euse.s issu.e.s de différents laboratoires :

CERAG, EDYTEM, IGE, INRIA, INRAE, IREGE, LECA, PACTE, SENS